Communiqué de l’Administration diocésaine N° 02-10.

Du 22 au 24 Février 2010, une délégation de l’Archevêché, conduite par Monseigneur l’Archevêque Gabriel, composée de l’archiprêtre Alexandre Fostiropoulos, recteur de la paroisse Saints Pierre et Paul à Londres et membre du Conseil de l’Archevêché, et de Michel Sollogoub, secrétaire du Conseil de l’Archevêché, a été reçue au Phanar pour une série d’entretiens destinés à faire le point sur la situation actuelle de l’Exarchat.

Au cours de l’entrevue qu’il a accordée à la délégation, Sa Sainteté le patriarche Bartholomée s’est d’abord préoccupé de la situation de la paroisse de Nice et de la cathédrale Saint-Nicolas à la suite du jugement rendu par le TGI de Nice le 20 janvier dernier, déclarant que la Fédération de Russie était le propriétaire de la cathédrale. Le patriarche, qui s’est montré très informé sur le dossier juridique faisant l’objet du contentieux, a soutenu la position de l’association cultuelle d’interjeter appel à l’encontre de cette décision. Il a appelé les responsables de l’association cultuelle à aller jusqu’au bout dans la défense de leurs droits et il a émis le souhait que les décisions judiciaires soient prises en toute équité, sans aucune interférence politique ou autre. Il a rappelé que le Patriarcat Œcuménique avait finalement eu gain de cause devant la Cour européenne des Droits de l’homme qui a récemment rendu un verdict en sa faveur dans l’affaire de l’Orphelinat de l’Ile aux Princes. Comme le montre l’issue heureuse de ce jugement, a-t-il souligné, les juges de la Cour de Strasbourg sont indépendants. Dans le cas de la cathédrale de Nice également, le patriarche a demandé à l’association et à l’Archevêché d’être prêts à aller jusqu’à la Cour européenne, si cela s’avérait nécessaire.

Sa Sainteté le patriarche Bartholomée s’est aussi intéressé à la vie des paroisses et communautés de l’Exarchat en Grande-Bretagne. Après les différentes difficultés qui ont marqué leur vie au cours de ces dernières années, le Patriarche a remercié l’archiprêtre Alexandre Fostiropoulos pour son dévouement dans le douloureux épisode qu’a constitué le contentieux perdu devant les tribunaux civils concernant le partage des biens du diocèse de Souroge et de la cathédrale d’Ennismore Gardens à Londres dont de nombreux anciens fidèles ont rejoint l’Archevêché ainsi que la récente démission de Mgr Basile, puis sa réduction à l’état laïc.

La délégation de l’Archevêché a également évoqué avec Sa Sainteté le patriarche la situation à Rome où se pose, sous un jour nouveau, la question de la propriété de l’église de la via Palestro et où notre paroisse Saint-Nicolas est pour l’instant dépourvue de lieu de culte permanent. Le patriarche Bartholomée a assuré la délégation qu’il fera tout son possible pour aider au règlement de ce problème. De même, il s’est montré ouvert à la demande de soutien dans le dossier de la collecte de fonds initiée par l’archiprêtre Alexis Struve en vue de restaurer l’église de la Protection-de-la-Mère-de-Dieu à Biarritz. Il s’est également enquis de la situation financière de l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge dont le rapport d’activité pour l’année 2009 lui a été remis par Monseigneur l’Archevêque Gabriel qui est le recteur de l’Institut.

Ensuite, la délégation a eu une discussion franche et ouverte avec les membres de la commission synodale chargée des éparchies situées hors du territoire de la Turquie que préside par le Métropolite Constantin de Derkos. La discussion a surtout porté sur la situation en Grande-Bretagne, à Nice, à l’Institut Saint-Serge ainsi que sur l’attitude du Patriarcat de Moscou et d’organisations et médias qui lui sont proches à l’égard de l’Archevêché. L’état des relations entre l’Exarchat et les Métropoles du Patriarcat Œcuménique en Europe Occidentale a également été évoqué. La délégation a pris l’engagement d’arriver, dans le respect mutuel, à une meilleure coopération entre l’Exarchat et ces Métropoles.


Communiqué de l’Administration diocésaine N°03-10

Retour haut de page
SPIP