Pèlerinage diocésain - Galilée et Mont Thabor

JPEG - 1.4 Mo

Après la liturgie de dimanche et un frugal repas, les pèlerins ont commencé leur visite des principaux lieux saints de Galilée et de Samarie par le monastère du puits de Jacob. Ce dernier se trouve à Naplouse en territoire samaritain, en Cisjordanie, sur le lieu même où le Christ rencontra la Samaritaine. Sa magnifique église achevée et consacrée récemment, abrite les reliques de Saint Philoménos, un saint martyr contemporain, moine de ce monastère, assassiné en 1977 dans ses murs et canonisé récemment par le patriarcat de Jérusalem.

JPEG - 1.2 Mo

La journée de Lundi, en Galilée, a été consacrée au lac de Tibériade, situé à proximité de Nazareth auprès duquel le Christ a vécu et qui tient une place importante dans son ministère. C’est là, en effet, qu’Il a appelé ses disciples (le magnifique ″Monastère des 12 apôtres″ que les pèlerins visitent est consacré à cet épisode). C’est là, à Capharnaüm, au bord du lac de Tibériade qu’Il a vécu. C’est là que se situe aussi la maison de Pierre dont il guérit la belle mère.

JPEG - 3.8 Mo

C’est là, tout près, à Tabgha, que se produit le miracle de la multiplication des pains. C’est encore là qu’Il accueille, après Sa Résurrection Ses disciples autour d’un feu de bois sur lequel grillent des poissons.

JPEG - 1.4 Mo

Le monastère russe orthodoxe de Sainte Marie de Magdala est également à proximité. Tous ces épisodes de la vie du Christ ou de Ses disciples, les pèlerins eurent la possibilité de les revivre en visitant les lieux où ils s’étaient produits, en chantant les hymnes liturgiques correspondantes et en écoutant la lecture des épisodes évangéliques commentés par Mgr Gabriel. Pour couronner le tout, la journée fut marquée par un délicieux et inoubliable déjeuner au bord du lac de Tibériade où furent servis des poissons grillés.

JPEG - 1.5 Mo

Mardi restera dans la mémoire des pèlerins comme la journée où ils purent monter sur le Mont Thabor et avoir la joie d’y retrouver, par pur concours de circonstances, des pèlerins de nos paroisses de Florence et de Rome emmenés par le P. Georges Blatinsky et le P. Alexis Baikov. Auparavant, ils avaient pu visiter à Nazareth l’immense basilique catholique de l’Annonciation et retourner, pour s’y recueillir, à l’Église orthodoxe Saint Gabriel où avait eu lieu la liturgie dimanche matin.

JPEG - 1.2 Mo

Sur la route vers Jérusalem, halte au Monastère de Saint Gérasime, dont l’exploit spirituel rappelle celui de Saint Séraphin de Sarov, puisqu’il vivait en bonne compagnie avec un lion. Le groupe a été fort bien accueilli dans la cour où chantaient une multitude d’oiseaux.

Retour haut de page
SPIP