Assemblée Générale Extraordinaire, élection du nouvel Archevêque et Assemblée Générale Ordinaire

L’Archevêché des Eglises orthodoxes russes en Europe Occidentale a tenu, le jeudi 31 octobre et vendredi 1er novembre, une Assemblée Générale Extraordinaire (AGE), suivie d’une Assemblée Générale Extraordinaire Ordinaire (AGO) statutaire, sous la présidence du métropolite Emmanuel qui assure l’administration provisoire de l’Archevêché.

La session de jeudi 31 octobre, réunissant 195 délégués clercs et laïcs qui représentaient toutes les communautés de l’Exarchat, était consacrée à la modification de deux articles des statuts de l’Archevêché (art. 41 et 43) en vue d’élargir les conditions d’éligibilité des candidats au poste d’archevêque, en permettant la candidature de clercs extérieurs au clergé de l’archevêché. Cette modification, qui avait fait l’objet d’une consultation par voie postale au cours du mois de juillet dernier, a été entérinée formellement par l’AGE conformément aux statuts (195 suffrages exprimés, 163 oui, 32 non). Le résultat du vote a été immédiatement envoyé au Patriarcat Œcuménique pour approbation par le Saint-Synode. La réponse du Saint-Synode approuvant cette modification ayant été reçue dans la matinée du 1er novembre, la liste des candidats qui avait été adoptée par le Conseil de l’Archevêché lors de sa réunion du 31 juillet dernier, a été envoyée au Patriarcat pour être soumise à son agrément conformément aux statuts de l’archevêché (art. 41) et au Tomos patriarcal de juin 1999.

Le vendredi 1er novembre 2013, une liturgie eucharistique a tout d’abord été célébrée, en la cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky, où reposait le cercueil de l’archevêque Gabriel de bienheureuse mémoire, en présence de tous les délégués à l’Assemblée.

Les travaux de l’Assemblée Générale ont repris, vers 14 h 15, par la lecture du rapport moral de Son Eminence le Métropolite Emmanuel et celui du rapport d’activité de l’Administration Diocésaine par Michel Sollogoub, secrétaire du Conseil de l’Archevêché. Dans le courant de l’après-midi, l’Assemblée a pris connaissance de la réponse du Saint-Synode qui comprenait une liste différente de celle envoyée par le Conseil : elle comportait les noms de l’archimandrite Job (Getcha) ainsi que de l’archimandrite Vissarion (Komzias) et du hiéromoine Mihail (Anischenko), tous deux clercs du Patriarcat Œcuménique, dont les CV étaient joints. Après un large débat où tous ceux qui le souhaitaient ont eu la possibilité de s’exprimer sur la nouvelle situation ainsi créée, il a été procédé à un vote pour s’assurer que l’Assemblée considérait que les conditions étaient ou non requises pour procéder à l’élection du nouvel archevêque. Ce vote a donné le résultat suivant : 113 oui, 79 non, un bulletin nul (193 votants). Sur la base de ce résultat, il a été procédé au scrutin pour désigner le nouvel archevêque. Au premier tour de scrutin (191 votants, 40 votes nuls ou blancs, 151 exprimés) le père Job obtint 109 voix (soit plus des deux tiers des suffrages exprimés, condition exigée pour être désigné dès le premier tour de scrutin), le père Vissarion en recueillant 33 et le père Mihail, 9. Le père Job a donc recueilli le nombre de voix requis par les statuts.

JPEG - 22.8 ko
Père Job

Le samedi 2 novembre 2013 le Saint-Synode du Patriarcat œcuménique a procédé à l’élection canonique de l’archimandrite Job qui a été élu évêque de Telmessos et élevé au rang d’archevêque. Son ordination épiscopale aura lieu, le 30 novembre 2013, jour du saint apôtre André, qui est le saint patron de l’Eglise de Constantinople, dans la cathédrale patriarcale Saint-Georges du Phanar, sous la présidence de S.S. le patriarche Œcuménique Bartholomée Ier. Son intronisation aura lieu en la cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky, à Paris, les 5 et 6 décembre prochains, à l’occasion de la fête du saint patron de cette cathédrale.

Par ailleurs, lors de sa session du 1er novembre, après l’élection du nouvel archevêque, l’AGO a procédé au renouvellement de la moitié des membres du Conseil diocésain (3 clercs et 3 laïcs) pour une durée de 6 ans, ainsi qu’à l’élection des suppléants au Conseil diocésain et des membres de la Commission de contrôle, pour un mandat de trois ans. Ont été élus au Conseil diocésain : le protopresbytre Jean Gueit, les archiprêtres Alexandre Fostiropoulos et Serge Sollogoub, Mme Lydia D’Aloisio, M. Michel Ribault Mennetière et M. Alexandre Victoroff. Ont été élus suppléants : l’archiprêtre André Krementzoff, le prêtre Yannick Provost et le diacre Richard V, Mme Elisabeth von Schlippe, Mme Irène Mojaïsky et M. Didier Vilanova. Ont été élus à la Commission de contrôle : les archiprêtres André Fortounatto et Jean Maquart, MM. Basile Kotschoubey et Kirill Khartchenko.

Retour haut de page
SPIP