Travaux de restauration à la cathédrale

En 2014, le Conseil paroissial de la cathédrale Saint-Alexandre de la Néva a engagé la restauration de ses flèches : une flèche principale d’une hauteur supérieure à 47 mètres et quatre flèches latérales.

En 1936, pour le 75ème anniversaire de la construction et de la consécration de Saint-Alexandre de la Néva, le père Nicolas Sakharov, son recteur, écrivait : "L’aspect géneral de l’église russe porte la marque des flèches qui la couronnent et les Français y voient les signes d’une parenté avec l’architecture gothique des églises occidentales. Mais ces flèches se combinent avec une rotondité des formes qui est l’un des l’un des signes distinctifs du style byzantin".

La restauration des flèches, construites en "vergelet de Saint-Vaast",une pierre réputé mal vieillir, s’imposait.

Pour l’Association cultuelle orthodoxe russe (ACOR), propriétaire de la cathédrale, cette restauration représente néanmoins un investissement considérable, puisque le montant de l’opération approche 2,1 millions d’euros.

Si l’ACOR béneficie du concours du ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Ile-de France), à hauteur de 40%, la cathédrale étant classée monument historique, le solde à financer demeure fort conséquent : plus de 1,2 millions d’euros.

Voici pourquoi l’ACOR fait appel à la générosité de tous ceux qui, spirituellement ou culturellement, orthodoxes ou non, Parisiens ou non, sont sensibles à la présence des flèches de Saint-Alexandre de la Néva dans le ciel parisien depuis plus de 150 ans. Les dons, déductibles fiscalement, sont à adresser au 12 rue de Daru 75008 Paris, à l’attention de Monsieur le Marguillier de la cathédrale, les chèques étant au nom d’ACOR-Fonds de restauration.

Merci à tous !

PDF - 5.4 Mo

(JPEG)(JPEG)

(JPEG)

Retour haut de page
SPIP