Réflexion de la Synaxe de nos Hiérarques

Sa Toute Sainteté le Patriarche Œcuménique Bartholomée a ouvert la Synaxe de la Hiérarchie du Trône Œcuménique par une prière d’action de grâce, puis il s’est adressé à la vénérable Assemblée pour inviter les Hiérarques présents à fonder leur action pastorale sur l’Évangile et la Liturgie.

Il a insisté sur la formation sérieuse des clercs à travers des institutions théologiques afin que la vie théologique, ecclésiastique et spirituelle orthodoxe soit transmise conformément à la tradition de l’Église. Puis il a évoqué les différentes prérogatives du Trône Œcuménique au service du Plérôme des Églises orthodoxes en ces temps difficiles où nous voyons éclore des schismes qui concernent l’ecclésiologie orthodoxe et la vie ecclésiale des fidèles .

Au cours des autres sessions, différents thèmes historiques, ecclésiologiques et théologiques ont été évoqués par des métropolites, membres de la Synaxe. La question très brûlante, concernant l’accesion à l’autocéphalie d’Églises locales a été traitée à travers la tradition canonique de l’Église orthodoxe et l’expérience du Patriarcat Œcuménique. Après un rappel de la tradition canonique et de l’histoire particulière de l’Église orthodoxe, il a été souligné que la « primauté inter pares » du Patriarcat Œcuménique va plus loin qu’une simple primauté d’honneur comme cela est souvent évoqué . Cette expression contient en elle-même que le Patriarcat Œcuménique de part le privilège de son ancienneté à la tête de l’Église orthodoxe exerce une maternité juridictionnelle sur le Plérôme des églises orthodoxes et qu’il est le seul recours pour guérir les plaies des schismes engendrés dans les églises locales autocéphales et que de part sa Primauté, ses privilèges et sa sollicitude paternelle il a l’obligation de rétablir la paix dans ces espaces troublés, ainsi que d’aider les églises pour accéder à l’autocéphalie en concertation avec les églises locales déjà autocéphales.

(JPEG)
Retour haut de page
SPIP