Communiqué N° 03-09 du Conseil de l’Archevêché

Réunion du 29 avril 2009

Le Conseil de l’Archevêché s’est réuni, le 29 avril 2009, sous la présidence de S. Em. l’Archevêque Gabriel. Parmi les questions abordées :

1. Visite de S.S. le Patriarche œcuménique Bartholomée Ier. L’Archevêque Gabriel a rencontré S.S. le Patriarche œcuménique Bartholomée, lors de sa visite à Paris, le 10 avril 2009, à l’occasion de l’ouverture de l’exposition « Le Mont Athos et l’Empire byzantin ». Avec les autres évêques orthodoxes de France membres de l’AEOF, il a accompagné le Patriarche dans la matinée au ministère de l’Intérieur pour un entretien avec Mme Michèle Alliot-Marie, ministre de l’Intérieur, chargée des Cultes, puis en fin d’après-midi au Musée du Petit Palais pour le vernissage de l’exposition consacrée aux trésors du Mont Athos, en présence du Premier ministre grec et du Maire de Paris.

2. Vicariat de Grande-Bretagne et d’Irlande. La deuxième audience concernant le sort du patrimoine du diocèse de Souroge a eu lieu du 23 au 27 avril, à Londres. A l’issue de cette audience, le juge a décidé de suivre les conclusions du Ministère public (Attorney General) telles que présentées avant la première audience en février dernier et donc de reconnaître la continuité juridique entre le diocèse de Souroge et l’actuelle direction du diocèse du Patriarcat de Moscou en Grande-Bretagne, ce qui prive les membres du Vicariat de toute possibilité légale de prétention sur tout ou partie du patrimoine du diocèse de Souroge qu’ils ont pourtant contribué à constituer, pendant plusieurs décennies, sous l’épiscopat du défunt métropolite Antoine (Bloom). Le juge rendra plus tard son argumentaire par écrit et dans l’immédiat il n’y a lieu à aucun commentaire.

3. Barcelone. Mgr Gabriel a effectué une visite pastorale à Barcelone, du 27 au 29 avril 2009, accompagné de M. Alexandre Victoroff, membre du Conseil de l’Archevêché. Au cours de ce séjour, Mgr Gabriel s’est notamment entretenu avec S. Em. le Métropolite Polycarpe, évêque du diocèse du Patriarcat Œcuménique dans la Péninsule ibérique. Le 28 avril, il a présidé la Divine Liturgie eucharistique en l’église orthodoxe serbe de Barcelone, en présence de représentants des différentes juridictions orthodoxes en Espagne. Enfin, le 29 avril, il a visité l’église de l’Archevêché à Barcelone et s’est entretenu avec les responsables paroissiaux de la vie et de l’organisation de cette communauté.

4. Nice. Le dépôt de nouvelles conclusions a entraîné un report de l’ouverture du procès. Toutefois, alors qu’une affaire judiciaire est ouverte, les pressions exercées par la Fédération de Russie et ses représentants se font de plus en plus pressantes, y compris auprès des instances politiques locales et nationales, en vue notamment d’arracher une soi disant « entente à l’amiable » dont les conditions telles qu’énoncées s’avèrent d’emblée préjudiciables à la paroisse (concéder la reconnaissance de la propriété de la cathédrale à la Fédération de Russie en échange d’une promesse de reconduction du bail d’occupation par l’association cultuelle, sans aucune garantie de suite pour cette dernière).

5. Rome. Répondant à la demande qui lui a été présentée par de nombreux orthodoxes vivant à Rome, Mgr Gabriel a donné sa bénédiction à l’organisation de célébrations liturgiques dans cette ville et à la mise en place d’une communauté ecclésiale qui sera placée sous la dédicace de saint Nicolas-le-Thaumaturge. Rappel historique : Jusqu’en octobre 2000, il existait à Rome une paroisse de l’archevêché. Le 26 octobre 2000, lors d’une assemblée paroissiale extraordinaire convoquée par l’ancien recteur de la paroisse, cette dernière décidait de rejoindre la juridiction du Patriarcat de Moscou à l’unanimité des présents (les paroissiens désireux de rester dans l’obédience de l’Archevêché étant toutefois empêchés les uns de siéger, les autres de s’exprimer lors de l’assemblée). Cette décision avait été prise malgré le fait que, préalablement, le recteur avait d’abord reçu expressément l’ordre de l’Archevêque Serge, qui dirigeait à l’époque l’Exarchat, de surseoir à la tenue d’une telle assemblée, puis avait été relevé de ses fonctions. Mgr Serge avait déploré ce coup de force et fermement protesté contre un acte parfaitement illégal et anti-canonique dans un échange de correspondances avec les responsables du Patriarcat de Moscou. Il avait néanmoins choisi de ne pas contester devant les tribunaux les décisions de l’assemblée pourtant prises de manière non conforme aux statuts de la paroisse, et ce dans l’espoir de ne pas détériorer les relations avec le Patriarcat de Moscou (cf. compte rendu présenté par le défunt Archevêque Serge devant l’Assemblée générale de l’Archevêché, le 1er mai 2001, in Messager Ecclésial, n° 14, janvier 2002, pp. 7-8).

6. Clergé
- Le diacre Jean Sonnier a été ordonné prêtre par Mgr Gabriel, le mercredi 25 mars, fête de l’Annonciation, au cours de la Divine Liturgie célébrée en l’église du monastère Saint-Silouane, à Saint-Mars-du-Loquenay. Il est chargé des célébrations liturgiques pour la communauté de Saint-Brieuc (Côtes d’Armor).
- Le lecteur Serge Boutenko, après avoir été élevé au sous-diaconat, a été ordonné par Mgr Gabriel diacre, le 4 avril, samedi de l’Acathiste à la Mère de Dieu, en la cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky, à Paris, et prêtre, le 5 avril, 5e dimanche du Grand Carême, en la même église. Il effectuera son ministère pastoral auprès d’une communauté en formation dans le nord de la Lombardie (Italie).
- Le sous-diacre Alexis Meistermann a été ordonné diacre par Mgr Gabriel, le 26 avril, Dimanche de Thomas, au cours de la Divine Liturgie célébrée en l’église de la Résurrection, à Belfort. Il est rattaché à cette même paroisse.

7. Formation chorale et liturgie. Avec la bénédiction de Mgr Gabriel, une session de formation au chant liturgique de tradition russe est organisée sous la direction de l’archiprêtre Michel Fortounatto, dans la dernière semaine d’août, au Centre spirituel de Loisy (Oise). Simultanément, toujours avec la bénédiction de Mgr Gabriel, une session de formation aux célébrations liturgiques et à l’ordo aura lieu pour des membres du clergé, sous la responsabilité de l’archiprêtre Serge Sollogoub, au même endroit.

Retour haut de page
SPIP